body {

Saison 2014-2015


 

Traits - Carte blanche à Philippe Hurel


 
Salle Cortot
22 septembre, 20h30

  • Philippe Hurel :Traits (première audition du cycle)
    D'un trait, pour violoncelle
    Trait d'union, pour violon et violoncelle
    Trait, pour violon
  • M. Ravel, Sonate, pour violon et violoncelle

    Alexandra Greffin-Klein, violon - Alexis Descharmes, violoncelle


  • A. Greffin-Klein          A. descharmes

    En 2015, Philippe Hurel aura 60 ans et à cette occasion Court-circuit présentera plusieurs de ses œuvres durant sa nouvelle saison

    Cette carte blanche propose de confronter, en première audition, son cycle Traits (2007-2014) d’une trentaine de minutes, à la Sonate pour violon et violoncelle (1920-1922) de Maurice Ravel.

    D'un trait est la pièce socle du cycle Traits. Elle a été composée pour Alexis Descharmes, et Philippe Hurel nous dit : « La pièce est construite à partir de quelques éléments "énergétiques" particulièrement violoncellistiques qui s'enchaînent, se catapultent et se transforment de façon non prévisible. Il y a une sorte d'animalité qui s'en dégage, une forme d'urgence et de tension… »
    C'est à partir de ces éléments et de leurs possibilités de variation que les deux autres pièces du cycle ont été composées.

    Si aucune influence ravélienne n’est décelable dans la partition de Hurel, c’est l’inquiétude rythmique et harmonique ainsi qu’une certaine âpreté qui rapprochent les deux œuvres. Et à ces similitudes, il faut sans doute ajouter la précision de la mise en place.
    À ce propos, Hélène Jourdan-Morhange, la violoniste qui créa l’œuvre de Ravel, rapporte : « La mise au point chez Ravel est si parfaite que le moindre "coup de pouce" à l'aiguille dérange tout le mécanisme de la montre… » Il en va de de même pour Trait d’union de Hurel où les deux instruments, s’imbriquant en des polyphonies complexes et des mécanismes d'horloge, ne peuvent se permettre le moindre “dérapage".

    Ce qui frappe avant tout dans les deux partitions, c'est la tension extrême, la mise en danger permanente du matériau et des instrumentistes. Le travail structurel de composition s'efface alors de lui-même au profit du jeu des protagonistes que sont le violon et le violoncelle.


    Informations pratiques :
    Salle Cortot, 78 rue Cardinet, 75017 Paris
    Entrée libre dans la limite des places disponibles (réservation conseillée)
    Informations et réservations : Tél. 06 89 16 64 00 - production@court-circuit.fr


    Production ensemble Court-circuit; avec l’aimable collaboration de la salle Cortot et le soutien de Musique Nouvelle en Liberté

     

    2007-2015 - Gilles Pouëssel